Les apnées du sommeil

 

les apnées du sommeilLe ronflement asphyxique constitue le signe révélateur d’une affection plus grave :
l’apnée obstructive du sommeil ou rhonchopathie chronique.
Elle se caractérise par une augmentation du gaz carbonique dans le sang, avec une désorganisation du sommeil et des véritables réveils au cours du sommeil paradoxal et du sommeil profond.
Pendant l’apnée, il existe une chute du rythme cardiaque et de l’oxygénation sanguine.

On pourrait résumer la nuit de l’apnéïque en une succession de plongées en apnée suivies d’un sprint.
On peut ainsi expliquer les accidents cardiaques (œdème aigu du poumon, infarctus du myocarde) et cérébraux nocturnes. Les capacités de mémorisation sont altérées par la mauvaise oxygénation cérébrale chronique.

Les apnées obstructives retentissent sur le caractère et la thymie des patients. Ils sont fatigués et ne rêvent plus. Des problèmes hormonaux apparaissent chez ses patients, avec une diminution des hormones thyroïdiennes, des troubles sexuels tels que des problèmes d’érection ou d’éjaculation précoce pouvant être à l’origine d’impuissance.

Le Syndrome d’apnée su sommeil ou S.A.S. est responsable d’une mortalité certaine difficile à bien évaluer.

Les symptômes de l’apnée du sommeil

 

Les principaux symptômes de l’apnée obstructive du sommeil sont :les apnées du sommeil somnolence au volant

  • Réveils répétés pendant la nuit 
  • Sommeil non réparateur
  • Maux de tête au réveil
  • Ronflement
  • Arrêts respiratoires observés par le conjoint
  • Fatigue, somnolence durant la journée
  • Diminution du niveau d’énergie
  • Manque de concentration / altération du jugement
  • Diminution de la vigilance
  • Étouffement ou suffocation pendant le sommeil
  • Transpiration excessive durant le sommeil
  • Perte de mémoire
  • Irritabilité, changement de l’humeur et nervosité
  • Dépression / anxiété
  • Hypertension (haute pression)
  • Baisse de libido – dysfonctionnement érectile

Le traitement du ronflement et des apnées du sommeil peut-être :